195959

Avertir le modérateur

07/05/2007

le cas eric besson

quand on travaille dans une equipe dirigeante et que l'on se retrouve en desaccord avec celle ci, on s'en va , mais on ne passe les lignes ennemies comme l'a fait Eric Besson. "Qui connait eric besson" demandait segolene royal. personne avant et tout le monde maintenant. eric besson fait une entree remarquable dans le Sarkozy's world mais une entree dans le genre traitre de service. artisan du programme economique socialiste, il est rentre dans le staff d'en face avec delectation. eric besson a ecrit un livre , j'espere qu'il ne se vend pas, eric besson a donne a sarkozy les indications qu'il voulait . hier soir, hollande a parle d'un traitre. oui, eric besson est un traitre . et dans le monde qu'il frequente, tout le monde sait qu'un traitre reste un traitre potentiel . eric besson est je crois, le premier cas de traitrise en pleine compagne electorale. attention a l'UMP, qui a trahi un fois, trahira bien une seconde.

 

Commentaires

Eric Besson a vu juste et a tout compris -les socialistes sont des gens faux et immoraux alors il s'est ressaisi et a rejoint UMP -bravo et merci E BESSON

Écrit par : maty | 07/05/2007

en reponse a maty
je vois que l'on est toujours bien en forme du cote de l'UMP. faux et immoraux. c'est grave d'ecrire une telle chose. oseriez vous dire que 47% des francais sont faux et immoraux.
vous devriez plutot vous mefier d'eric besson, qui a vu juste a tout compris...car comme le disait ma grand mere a propos d'un jeune dirigeant du RPR qui avait fait un sale coup a Charles Pasqua hospitalise alors qu'il etait designe pour etre candidat a la mairie de neuilly , " mefiez vous de ce merdeux qui nait politiquement en trahissant et qui continuera surement a n'avoir aucune morale politique " toute allusion a une personne existante ou ayant existée ne serait que pure coincidence.
mais si la grace UMP a touche d'un coup eric Besson pourquoi pas,Basile Boli homme de gauche de longue date a seulement retourne sa veste pour une mission demandée par le candidat Sarkozy.. vous savez le genre de mission remuneree dont personne ne demandera le compte rendu et dont tout le monde se fiche totalement.
alors sans doute que des soutiens de ce genre là, il vaut mieux ne pas en avoir beaucoup....il a vu juste et a tout compris.. combien pour voir juste et tout comprendre?

Écrit par : gerard | 07/05/2007

Gérard, j'ai été maladroit certainement quand j'avance" faux et immoral"je ne fais allusion à aucune personne mais a une forme d'idéologie qui n'est pas absolument démocratique - à savoir : on est prêt à secourir le pauvre en puisant dans les réserves du riche à son insus et plus que cela on est prêt pour la bonne cause à défendre l'indéfendable comme par exemple certains syndicats gauchiste qui sont capables de défendre becs et ongles des syndiqués malhonetes et coupables de délits - J 'appelle l'ensemble un non respect des règles du jeu !

Écrit par : maty | 07/05/2007

Omission :
j'ai parlé d'idéologie , je précise idéologie socialo-communiste

Écrit par : maty | 07/05/2007

secourir le riche en puisant dans mes reserves du pauvre ne fonctionne pas bien non plus. je crois qu'il ya un melange. le PS est un parti historique qui n'est pas là pour un homme mais pour des idees , alors que les partis de droite sont montes ( sauf l'UDF) par des hommes pour un homme, le PR, le RPR, L'UMP... c'est une machine de guerre electorale . le PS n'a pas de lien avec des syndicats. il y autant de syndiques malhonnetes a FO ou la CGT que de patrons malhonnetes syndiques au MEDF.par malheur oui. les regles du jeu, sont autant bafouees par des gens de droite que de gauche. il suffit de voir le cas forgeard...dans le temps Suard, l'ancien president d'air france chistian blanc et la liste est bien longue. la nature humaine fait que chacun s'accroche a ses petits avantages . qu'en a l'ideologie socialo communiste , je vais te donner scoop, seuls les communistes y croient encore mais ils ne savent pas qu'ils sont rayes du jeu politique. chut, ne pas leur dire.

Écrit par : gerard | 07/05/2007

Je crois que lorsqu'on utilise le langage de la guerre civile pour désigner ses concurrents politiques ("traitres", "ennemis", "ignoble",etc) on n'a franchement aucune lecon de démocratie à donner à qui que ce soit.L'engagement d'Eric Besson est estimable parce qu'il se trouve en concordance avec ses convictions profondes.La lacheté aurait concisté ici à faire semblant de croire en un candidat(e) dans lequel on ne croit ni politiquement, ni humainement; la solution de facilité et la duperie morale aurait été de faire semblant en tenant un discours auquel on ne croit pas soi-même.Eric Besson a fait le choix inverse : non celui confortable d'un statut confirmé à l'intérieur de l'état major socialiste, mais celui ardu et téméraire d'un nouveau départ politique où, véritablement, il a tout à perdre.

Écrit par : dany | 11/05/2007

Dany
quand on est pas d'accord avec son clan, on peut aussi le quitter . ne pas aller en plein evenement dans l'autre camp. rester muet au moins jusqu'a l'echeance par exemple. que apres l'election, eric besson devienne UMP , me semble correct si telle est son envie et il n'y a rien a dire . mais avec le degre de responsabilite qu'il avait , c'est la maniere la moins elegante de sa part. c'est lui qui avait ecrit certaines choses desagreables sur Nicolas Sarkozy, textes qui furent edulcores a la demande d'autres socialistes proches de la candidate du PS. alors comprenez quand meme , que dans sa position, un peu de recul aurait ete preferable.
si de l'autre cote, Francois Bayrou est tres souvent nomme " le traitre de Bayrou" , comprenez que Besson est alle beaucoup plus loin . j'espere que la president sarkozy ne considere pas comme une ouverture a gauche le fait de prendre Besson comme ministre ou secretaire d'etat.Besson n'est pas de gauche. il est a l'UMP.

Écrit par : gerard | 11/05/2007

Gerard non seulement votre post prend d'étranges libertés avec les vérités factuelles (non, Besson ne s'est absolument pas inscrit à l'UMP contrairement à ce que vous mentionnez) mais il démontre pour le moins une étrange conception de la politique et des rapports humains : ainsi pour vous quelqu'un de gauche qui a décidé, au moins ponctuellement pour cette election, pour de bonnes raisons à la fois de fonds et de pratique politique de ne pas se sentir représenté par le candidat officiel de son camp d'appartenance se voit aussitôt excommunié urbi et orbi de la famille politique vers lequel il aspire pourtant naturellement.Mais dans ce cas il faudra également exclure les centaines de milliers de socialistes dont les voix se sont portés vers les candidatures de Bayrou et de …Sarkosy, déchirer les cartes de membres ces très nombreux socilaistes qui n'ont pas voté Jospin en 2002, crier haut et fort que Chirac n'était pas de droite en 81 car il n'a pas voté pour giscard au second tour et à contrario bannir à jamais tout ces militants de gauche qui ont voté pour ce même Chirac au second tout il ya 5 ans…Et encore une fois stigmatiser quelqu'un en "traitre" sur une chaine de grande écoute (Hollande sur canal) sous prétexte que celui-ci a considéré l'intérêt de la nation au-dessus de l'intérêt partisan c'est non seulement placer les combats d'appareils au-dessus de celui des idées mais c'est se placer au niveau d'une pratique politique qui n'est pas celle d'un pays moderne au 21 siècle mais celle d'un pays attardé du début du 20 ème.

Écrit par : dany | 12/05/2007

ne mettons pas eric besson au niveau du militant classique, il s'agit d'un depute et de plus engage dans la campagne des socialistes. je comprends parfaitement que l'on puisse changer d'avis ( meme si a moins de 7 mois de l'echeance , c'est pour le moins curieux) , je comprends que l'on puisse considerer s'etre egare, alors pour moi et dans les circonstances, je considere que la pêrsonne peut quitter l'organisation, et rester en retrait , jusqu'a la fin de la campagne. que eric besson annonce son retrait, puis reste dans l'ombre jusqu'au second tour, me parait digne. mais partir , juste avant releve de la manipulation . que Besson ne soit pas a l'UMP , ok, mais je vous rassure il ne sera pas non plus au parti socialiste....c'est quand meme de bonne guerre . quand hollande a parle de traitre, vis a vis de Besson, je pense qu'il dit vrai. quand les membres de L'Ump parle de Bayrou comme d'un traitre et j'ai assiste a quelques meeting UMP ou c'etait le cas, et ou le public le huait. alors que Bayrou n'a pas fait le quart de Besson.
mais si maintenant , ce modele politique est celui du 21 eime siecle ,si les convictions personnelles ne sont rien par rapport a l'interet personnel , alors je ne veux pas de ce modele politique.c'est un modele lache.
il faut garder raison Dany, si vous considerez la france comme un pays attarde , sachez quand meme que durant les 50 dernieres annees, la droite a gouverne plus de 85% du temps. que la france jusqu'a giscard etait le seul pays civilise a n'avoir que si peu de tele, pas de radio a part france inter, peu d'autoroute,des devaluations depuis 1958 comme aucun autre pays europeen,un organisme de controle de la presse ecrite , un ministre de l'information ( seul les pays du bloc de l'est peuvent en dire autant),un reseau telephonique indigne d'une grande puissance mondiale au moins jusqu'en 1975, mais encore aujourd'hui en 2007,nos prisons logent pour un tier des personnes non jugees (donc innocentes) record mondial des pays dits civilises et pour tout nos prisonniers condannes ou pas ,le tout dans des conditions que personnes n'accepteraient ailleurs, alors si vous faites le bilan, et je vous invite a le faire objectivement, il n'est pas a la grandeur de notre nation.nous avons la chance d'etre aujourd'hui dans un pays moderne , la 5 eime puissance mondiale ou meme la sixieme peut etre, mais pas un pays attarde. de grace pas un pays attarde.si vous voulez visiter un pays attarde , je peut vous en donner .

Écrit par : gerard | 12/05/2007

Ecoutez Gérard vous n'êtes pas sérieux :désigner quelqu'un de "traitre" c'est comme lui mettre un contrat sur la tête, c'est non seulement le dénigrer politiquement mais c'est vouloir le désintégrer humainement.Des "traitres", c'est comme cela qu'étaient désignés les transfugent du kgb qui choisissaient le camp de la liberté ce qui leur valait la mort s'ils étaient repris.C'est la langage de la guerre civile, précisément celui des bolchevicks à partir de 1917 lorsqu'ils s'en prenaient aux "sociaux-traitres" qui avaient eu le mauvais gout de vouloir introduir un peu de nuance et de pondération dans les rapports politiques.C'est évidemment à cela que je faisait allusion quand je parlait de "pays attardé" : c'était décrire une pratique poltique d'un autre temps qui ne devrait avoir plus aucun rapport avec un pays qui ne n'est pas, justement, attardé.C'est cette dysharmonie entre le fait et la pratique que je décrivais, cet authentique anachronisme à vouloir emprunter des mœurs politique aux pays où la politique est précisément absente et où la violence de la rue prend la pas sur la légitimité des urnes.
Or cette violence des mots c'est la gauche des états-majors et des militants qui en a aujourd'hui la quasi-exclusivité, celle d'une réthorique dont la violence emprunte toujours davantage à celle de l'extrême droite, celle qui n'a plus d'idée et encore moins de programme et qui n'arrive plus qu'à bégayer de façon hargneuse : " Sarkozy est un danger pour la France", Sarlosy est dangereux" ou "Besson est un traitre".Qaund à la description hors sujetde la France giscardienne que vous me faites aujord'hui plus aucun historien sérieux ne semble la partager : ce pays ne s'est jamais autant developpé que sou Pompidou et Giscard et en 1980 à part l'Allemagne vous seriez d'ailleurs bien incapable de me citer un seul pays européen qui dépassait à l'apoque le notre en terme de pib, de pouvoir d'achat, d'infrastructures ou de formation.

Écrit par : dany | 12/05/2007

je ne crois pas que l'on arrivera a se mettre d'accord.vous avez surement raison, la periode ponpidou qui suit mai 68 , est favorable c'est la fin de la periode des trentes glorieuses... mais a partir de 1973 , c'est plus la meme chose.c'est chomage et crises economiques et l'arrivee de la gauche au pouvoir en 1981 , surement pas parce que tout allait bien.vous ne repondez d'ailleurs pas sur les exemples que je vous donne dans mon precedent message, sujets qui n'ont rien a voir avec l'economie mais qui sont la vie de tous les jours des francais.
si certains pensent que sarkozy est un danger pour la france , c'est avant tout dans le domaine des libertes fondamentales.sur le reste , il sera comme les autres=coquins -copains.
je trouve dans ses reformes des choses primordiales et digne d'interet. mais par d'autres cotes, il se montre interventionnistes a souhaitce qui est curieux pour un liberal. mais là ou je suis sans doute mal informe, c'est que il a change. il n'ests plus le meme. et moi, je connais que le sarkozy d'avant. pas celui qui vient. celui qui a change. j'accepte avec plaisir la democratie, on jugera apres.

Écrit par : gerard | 12/05/2007

Encore une fois je crois que les mots ont un sens et lorsqu' on dit cette chose inoui que "sarako= fascho" - et beaucoup aujorud'hui l'annone bêtement sans même se rendre compte que ces mots ont en soi une gravité et une réalité historique- quand on dit qu'il "menace les libertés fondamentales" moi je me demande bien de quoi on parle.En quoi le programme de Sarko menace-t-il les libertés fondamentale ? Je suis enclin à croire que ceux qui disent cela n'ont précisément jamais lu son programme car s'ils l'avaient lu ils auraient compris que les seules libertés fondamentales visées dans la politique qu'il veut mettre en œuvre c'est justement celles de ceux qui menacent les libertés fondamentales des gens de peu, des pauvres bougres qui n'ont pas la chance de résider dans les quartiers pavillonaires ou d'habiter dans des véritables coffres fort où logent tous ces donneurs de lecons professionnels que sont les sociologues et autre spécialistes du déni de réalité.J e rappelle que le droit à la sureté est un droit fondamentale mentionnée dans la constitution comme un droit de l'homme au même titre que les autre droits fondamentaux et le jour ou la gauche ne se reffusera plus à faire cadeau du réel à ses adversaires politique elle aura gagné sa première victoire idéologique sur elle-même qui est précisément celle de ne pas sacrifier le dogme à la réalité.Quant à Sarkosy le leitmotif de son programme étant l'efficacité avant tout il sait qu'il aura tout intérêt à présenter un excellent bilan aux francais dans 5 ans pour espérer faire un second mandat ce qu'il va sans aucun doute essayer de faire.
PS. Dans le classement de l'ocde en 1980 la France était troisème.Aujourd'hui elle est 13 ème.Bravos messierus mitterrand et chirac.CQFD.

Écrit par : dany | 12/05/2007

sarkozy a une personnalite relativement desagreable pour un grand nombre de personnes..son arrivee en politique avec les jeunes de chirac, la mairie de neuilly (29 avril 1983), son choix de balladur ( vous souvenez vous de bagatelle d'avril 1995, c'est pas vous qui etiez en train de hurler au scandale !!!!).. bref son parcours , mais aussi la brutalite de ses paroles , la liste est longue, son rapport avec la presse est au moins un danger pour la democratie. il ose afficher un rapport courant avec les patrons du CAC 40 ou autres grands industriels.. peut on considerer qu'un cadeau n'en vaut pas un autre? georges pompidou etait tres a cheval sur ce principe. il est tres souvent broderline. je ne cherche pas a vous convaincre, je pense que c'est inutile, je veut simplement vous faire comprendre , que la personnalite de notre nouveau president n'est pas claire et nette.il semble que beaucoup de gens le croit capable de tout...et de n'importe quoi pour sa reussite. apres, son programme, on verra. par contre, il me semble depuis quelques jours , que les supporters de NIcolas Sarkozy soit de moins en moins respectueux de Jacques Chirac et votre derniere phrase le montre. puis je juste vous faire souvenir que sarkozy etait un fervant admirateur de chirac , qu'il etait jusqu'a tres peu de temps ministre de chirac donc totalement solidaire de ce dernier...
par contre et là je vous cite"des pauvres bougres qui n'ont pas la chance de résider dans les quartiers pavillonaires ou d'habiter dans des véritables coffres fort" , sachez quand meme que neuilly la ville de nicolas sarkozy prefere payer les penalites que de construire des logements sociaux... alors les pauvres bougres , c'est surement pas lui qui va le mieux les defendre...un peu de pudeur. d'ailleurs qui le lui demande? quand on est habitue a vivre comme sarkozy, on est a des annees lumiere des pauvres bougres. des annees lumiere.on lui repproche d'etre berlusconi et pas tres conformee a la vision que l'on a d'un homme politique .

Écrit par : gerard | 13/05/2007

Pour en revenir au cas Besson. Je ne pense pas qu'il soit un traître vis-à-vis du PS, je crois plutôt que c'est lui-même qu'il a trahi, ses convictions. Comment un homme de gauche, un socialiste, peut se rallier aux idées de quelqu'un qui défend les grands patrons et un capitalisme à l'américaine, et continuer à se dire de gauche? Comment croire que le programme de Sarkozy correspond à ses idées politiques? Qu'il quitte le PS, pourquoi pas, s'il croit que Ségolène Royal ne peut pas faire une bonne présidente, mais de là à prétendre que Sarkozy est meilleur... Et bien sûr, il ne s'est rallié qu'à l'annonce des résultats. Si ce n'est pas un opportuniste, eh bien alors c'est un homme qui ne sait vraiment pas ce qu'il veut...

Écrit par : Anonyme | 15/05/2007

je suis d'accord avec vous, je dis traitre car je pense qu'il aurait du attendre la fin des elections pour changer de camp alors que là, il est parti avec des infos et a donc pu renseigner le camp adverse.mais de toute facon , personne ne connaissait Besson avant et pourtant c'est lui qui avait achete une page du monde pour affiche son offre d'emploi... mais si l'UMP considere Bayrou comme un traitre , alors que dire de Besson.

Écrit par : gerard | 15/05/2007

Bravo, Eric Besson,

La Gourdasse a essayé de le faire disparaitre.

Mais, il est maintenant connu.

J' envisage de rejoindre le pole progressiste, qu' eric besson va creer.

Écrit par : kazimodo | 15/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu