195959

Avertir le modérateur

17/11/2008

lettre à monsieur le maire de rennes

monsieur le maire de rennes
mairie de rennes



Monsieur le maire

Je viens de recevoir le montant de l’impot que je dois payer pour un appartement ( rue X. Grall ) que je loue pour mon fils éléve d’une école de rennes.
ma surprise est de taille, car je ne pensais pas qu’il était dans un coin hupé de la ville. D’ailleurs, je continue a ne pas le croire. mais le tarif demande, releve pourtant du grand luxe.40% plus cher que centre ville de nantes , excusez du peu.
17 m2 , pour 412 euros. parlons des 17M2 : c’est bien fait puisqu’a l’interieur de ces 17 m2 on trouve, une WC, une chambre, une salle de bain et une cuisine. c’est la conception moderne , de ce que l’on nommait avant , une chambre de bonne, je ne connais pas votre age , mais j’imagine que quelqu’un de votre entourage saura vous decrire le principe d’habitation. je vous promets que l’ensemble des prestations cité tient en 17M2 . je peux vous inviter d’ailleurs a voir l’appartement en question ou son équivalent , car j’ai peur que vous pensiez que cela n’existe pas .

412 euros pour 17M2 . j’ai fait une regle de 3 et j’ai recalculé mon impots pour ma maison de Nantes... j’arrive a 3850 euros. pour une imposition veritable de 1291,00 euros.on multiplie les choses par 3 à Rennes.
Bien sur je sais bien que c’est pas possible de faire un tel calcul car on ne peut pas appliquer le meme bareme a des etudiants et a de riches bourgeois qui votent regulierement dans la ville alors que par definition, l’etudiant ne vote lui qu’a son domicile habituel ou pas si il est brillant. il peut arriver apres l’election et quitter avant la suivante.
Mais tout de même , avouez que 17 m2  pour 412 euros et 1280€ pour 156 m2 , quel choc!!!!

chere ville de rennes , quand meme.
Pardon, tres chere ville de rennes quand meme. prohibitive ville de rennes !!!!

comment fait on pour habiter a rennes avec des revenus normaux?
quels sont les services qui coutent si chers ?

Vous lancez un concept l’immigration choisie peut etre, en esperant rien que des riches dans votre commune .
Je tenais en tout cas a vous faire savoir mon mecontentement et surtout vous faire savoir que j’espere eviter toute ma vie de devoir habiter cette bonne ville rennaise hors de prix pour le commun des mortels.
j’espere recevoir une reponse mais s’il vous plait , afin que je sache pourquoi je vais payer tant. 

A la vue des chiffres puisque vous Monsieur, vous etes fraichement elu si j’ose dire  ,  j’imagine que vous allez corriger tres vite ce gros defaut local dans les prochains budgets minicipaux et faire en sorte que l’etudiant rennais soit traite a égalite avec un autre etudiant sur le territoire et surtout le bien-traiter sans le saigner, lui ou ses parents.Sachez quand même qu’au pays ou lécole est gratuite, mon addition perso est a hauter de 10 000 euros par an et pour 3 années. alors pitie, SVP

sachez en tout cas, que le cochon de payeur que je suis , sera en regle a grand regret d’ailleurs et que mon cheque de 412 euros sera dans vos comptes a la date promise mais que j’espere sincerement que des milliers de personnes de rennes auront la meme demarche que moi afin de montrer leur mecontentement . 412 euros dans les poches de la mairie, mais 412 hors du commerce. pas de TVA pour l’etat. c’est 412 euros de perdu en pleine crise . c’est 412 euros , tres mal investi et 412 euros qui ne cree rien. pensez y , on s’en portera tous mieux.

Rennes ne connait pas la crise, Rennes est inabordable mais rennes va s’expliquer.

je vous adresse, monsieur le maire de rennes, mes sinceres saluations et je reste a votre disposition afin d’evoquer avec vous les difficultes des etudiants de votre cité et les privations de leurs parents afin qu’ils etudient bien afin de quitter cette ville au plus vite.

PS dans la douleur, je deviens ironique parfois , pardonnez moi mon affront.

Commentaires

Je tiens à vous faire part de tous les problèmes que je rencontre depuis des années avec ces gens qui se disent être des professionnels de l'immobilier et qui finalement ne sont que des personnes sans scrupules qui tirent avantage d'une législation qui ne laisse que peu de droit aux locataires honnêtes comme moi.

Savez-vous par exemple que le bail que j'ai signé avec l'agence immobilière agrée par la FNAIM comprend 20 articles sur les droits et obligations du bailleur et du locataire et que 19 de ces articles concernent les obligations du seul locataire (le locataire devra, ne pourra pas, ...) et une seule, non contraignante pour le bailleur. Impossible de négocier ce bail, bien évidemment.

Savez-vous par exemple que si je demande au responsable de l'agence "quel superficie mesure mon appartement", il me répond légitimement que "cette information ne regarde que le propriétaire ou un acheteur éventuel".

Savez-vous que les extincteurs incendie et détecteurs de fumée sont non obligatoires dans le parc locatif privé (alors que j'habite dans un immeuble à la structure en bois qui date du 18ème siècle), et que malgré mes multiples demandes, rien ne les oblige à le faire. Inutile bien sûr.

Que depuis 5 ans, je demande à ce que des travaux de rénovation soit fait pour l'entrée de mon immeuble (constat d’huissier à 240 euros faisant foi) et que rien n'a été fait depuis, l’agence n’ayant tout simplement jamais transmis ma demande au syndic (ce qu’ils me confirment par écrit). Que l'on me répond maintenant que puisque l'immeuble "peut être frappé d'alignement - pour cause des travaux de la nouvelle ligne du métro", aucune réfection ne sera entreprise. Que le syndic attendait la décision de la mairie de Rennes fin 2008 et que cette décision est désormais reportée à fin 2009.

Savez-vous par aussi que mon appartement, dont je paie régulièrement le loyer, au prix du marché, n'a pas de séparation physique entre chez moi et les locaux du dessous où se trouvent les bureaux de la CFDT que loue la ville de Rennes. Que si je renverse un verre d'eau par terre, l'eau traverse le parquet et se retrouve directement dans le bureau du dessous, au risque d'atteindre le système électrique (ce qui est arrivé d'ailleurs !), et que de surcroit, je vois clairement à travers les lattes du plancher l'ampoule électrique qui éclaire le bureau sous mon salon !

Que depuis 4 ans et demi que j’ai découvert ce problème, que j’ai alerté mon agence à maintes reprises (c’est là que j’ai commencé à leur écrire par recommandé A/R) et que je demande donc soit de faire les travaux nécessaires, soit de baisser mon loyer ou de me reloger, on me répond clairement que rien ne sera fait pour résoudre ce problème. Même une mise en demeure est restée sans réponse alors que j’en suis déjà à mon quatrième dégât des eaux avec mes voisins du dessous qui sont désormais blasés dont un qui a nécessité 10 jours de travaux de réparation, mais là, c’est l’assurance qui a payé, tant mieux pour ma propriétaire...

Savez-vous que l'on m'impute sur mes charges locatives un WC qui se trouve sur le palier et dont je n'ai pas la jouissance car c'est celui de mon voisin et qu'aux demandes d'éclaircissement demandées à l'agence depuis 1 an je n'ai eu aucune réponse.

Savez-vous que tous les ans mon loyer augmente, du maximum légal bien évidemment, sans que quoi que ce soit dans les faits ne justifie cette augmentation.

Savez-vous que j’ai demandé à ce soit installé des volets à ma fenêtre qui donne sur la Place St Germain et qu’il m’a été répondu que cela est impossible pour des motifs d’esthétique et surtout parce que cela pourrait être refusé par l’architecte des Bâtiment de France.

Savez-vous que pendant plus d’un an mon immeuble ne possédait pas de plaque numéro « 4 », que par conséquent des courriers ne me sont pas parvenus et que sans mon intervention, je ne sais pas si cela aurait été fait.

Savez-vous que l’immeuble ne possède qu’un seul compteur de consommation d’eau pour les huit appartements qu’il compte et que le calcul de ma part à payer est la somme totale divisée par 8, et que cela est parfaitement légal, à défaut d’être juste.

Savez-vous que ma salle de bain comprend une baignoire mais, le ballon étant de petite taille et sa température bloquée à 60 degré, je ne peux pas prendre véritablement de bain, si ce n’est en faisant chauffer de l’eau dans ma bouilloire – sans compter qu’après, je n’ai plus d’eau chaude pour la journée.

Savez-vous que mon système de chauffage de ma pièce principal est un accumulateur qui date du début des années 70 et qu’il faut plus de 12 heures pour qu’il commence à chauffer et le double pour arrêter de rayonner.

Savez-vous que le syndic a qui j’ai signalé, il y a plusieurs mois, que l’entrée de l’immeuble ouvrant via un interphone ne fermait plus et pour lequel je demande une intervention, on me répond que « cela a été fait.» et que l’affaire s’arrête donc là.

Que ces monsieurs de l'agence ne répondent à mes courriers que s'ils sont en recommandée avec accusé de réception et que j’en ai pour plus de 60 euros à ce jour.

Que quand je demande un rendez-vous avec le responsable de l’agence, M. Mazzega, puisque mon interlocuteur habituel, M. Dortan se moque ouvertement de moi, avec ses sourires arrogants, comme s’il se savait intouchable, pour que je puisse faire entendre mes griefs, on ne me répond même pas, prouvant bien ainsi que ce M. Dortan est couvert par sa hiérarchie pour jouer son rôle.

De même que ces dames de l’OGIM, le syndic, qui me rigole au nez alors que je ne leur demande que de faire leur travail (faire les travaux de l’entrée de mon immeuble), même si je remercie sa directrice de m’avoir fournis, sans en être obligé, des documents accablants contre l’agence et ma propriétaire comme le détail du décompte des charges de l’immeuble, ou l’impossibilité de faire des travaux dans les parties communes de l’immeuble tant que rien ne sera décidé de son devenir.

Que maintenant que l'agence sait que je vais leur intenter un procès, on a fait des travaux cosmétiiues pour l'entrée de l'immeuble ! Mais c'est travaux - la pose d'une grille métallique ("une aération", me répond l’OGIM), sans peinture, et sans que les herbes folles qui poussaient-là ne soient enlevées par l'ouvrier ! - sont manifestement hors-normes, comme me l'a confirmé le service de la Mairie qui a demandé la dépose de cette plaque et qu’une demande préalable de travaux leur soit soumise : ces gens savent parfaitement qu’ils sont en tord...

Qu'un artisan, il y a quelques jours, m'a appelé pour venir chez faire un devis pour une WMC (!), 6 ans et demi après mon entrée dans cet appartement... Pourquoi maintenant ?

Que l'on m'envoie cette année un courrier pour réclamer la taxe d'enlèvement d'ordure ménagère pour 2008 et 2007 (110 euros quand même, que je vais payer bien sûr) alors que cette taxe était précedemment comprise dans mes charges habituelles et que je n'ai jamais eu ce surcoût non prévu. Qu'ayant demandé des explications, on me retourne une photocopie illisible des impôts de ma propriétaire sans aucune explication. Que je demande - via recommandé toujours - un délai de paiement et qu'on ne me répond même pas. Que du coup, on ne me livre pas ma quittance de loyer à cause d'un delta 0 (car le loyer, les charges normales et cette taxe sont ajoutés ensemble et que je dois tout régler pour avoir ma quittance alors que c'est illégal)...


Bref, de constater que ces gens n'agissent que sous la contrainte et savent pertinemment que peu de locataire peuvent s’offrir le luxe de les attaquer pour rendre des comptes, ce qui est tout simplement inacceptable.

A ce sujet, j’ai en ma possession des courriers de mes voisins qui connaissent des problèmes similaires aux miens et qui disent eux-mêmes qu’ils ne peuvent se permettre de faire valoir leurs droits. Qu’ils me soutiennent dans ma démarche qu’ils trouvent courageuses. Et tout autour de moi, combien de personnes connaissent elles aussi des problèmes avec leur agence et leur propriétaire, et notamment dans de nombreux immeubles du centre de Rennes.

Comment ces gens du milieu de l’immobilier, qui se prétendent des professionnels, peuvent-ils exercer leur métier sans éthique ni respect pour les gens qui les font vivre, dans une certaine impunité que j’ai décidé de dénoncer et de mettre sur la place publique.

Que ce monsieur de l'agence Foncia a repris depuis 2 ans la précédente agence avec qui j'ai signé le bail, l'agence Berthier-Le Palud – se retrouve être encore plus incompétent que les précédents, et n'a même pas eu la présence d'esprit de venir visiter mon appartement à la suite de toutes mes plaintes envoyés en recommandé A/R alors que leur slogan est "L'immobilier clair, net et précis", et que leur charte précise "Nous connaissons parfaitement les biens que nous louons ; nous assurons la gestion de la plupart d’entre eux. Pour tous, nous fournissons une carte d’identité, description précise et fidèle, qui vous évite toute mauvaise surprise." (http://fr.foncia.com/nos_metiers_location.htm). Tous cela est évidemment faux dans mon cas, et dans de nombreux autres.

Savez-vous que ces messieurs, que j'ai menacé d'un procès, n'ont pas levé le petit doigt alors qu'il y a manifestement un problème avec mon appartement (et je ne vous parle des l'isolation thermique et phonique...). Que le service sanitaire de la ville de Rennes est passé chez moi et dans les locaux du dessous, a constaté le problème, et envoyé une injonction à ma propriétaire en avril 2009... et qu'il ne s'est rien passé depuis.

Que j'ai saisi ma protection juridique qui a envoyé plusieurs courriers comminatoires leur demandant de réagir avant poursuites... pour rien.

Qu'aujourd'hui je suis obligé de saisir la justice via mon avocat pour demander une expertise de mon appartement et que cela va me coûter en temps et en argent...

Que surtout, je souhaite éviter que ces gens relouent cet appartement dans l’état lorsque je partirai, avec en prime, une augmentation du loyer, comme il se doit.

Je vous remercie d’avance de l’attention que vous pourrez porter à mon courrier. Je n’attends rien de précis de vous mais sûrement serez-vous à mes côtés pour m’aider dans ma démarche qui finalement concerne de nombreux habitants de notre centre-ville qui subissent comme moi les excès de certaines agences.

Veuillez recevoir mes sincères salutations.




Erwan Corre

NB : Audience en référé prévue pour le 9 Octobre 2009 à la Cité Judiciaire de Rennes

Écrit par : Erwan | 02/10/2009

Procès reporté au 23 Octobre 2009 à la Cité Judiciaire de Rennes. Un expert ve être nommé et le résultat de son expertise livrée au tribunal sous un mois...

Écrit par : Erwan Corre | 14/10/2009

Bonjour,

Hé oui, je ne suis même pas surprise....J'aimerai connaitre l'évolution de votre démarche.......Qu'en est-il aujourd'hui ?

Nathalie Fortin

Écrit par : nathalie | 09/03/2010

Il y a donc un an maintenant que j'ai lancé la procédure judiciaire contre ma propriétaire et l'agence Foncia de Rennes... Au moins, je les avais averti ! L'expert a dénombré plus de 18 infractions à la législation en vigueur... Ma propriétaire à lancé en retour une procédure - et donc une seconde expertise, menée d'ailleurs par le même expert - pour déterminer ce qui lui échoit comme travaux et ce qui est à la charge de la copropriété (oui, comme mon plancher est entièrement à démonter à refaire, il faut savoir où commence et où s'arrête la frontière "physique" et "légale" des biens des propriétaires impliqués...). Je vous assure que mon affaire va être exemplaire sur plus d'un point et que l'agence comme la propriétaire seront condamnés car je ne vois pas comment ils pourront nier et s'abstraire de leurs responsabilités... Le jugement définitif d'ici 2 mois... après plus de 5 ans de "combat"...

Écrit par : Erwan Corre | 25/12/2010

Bon, plus d'un an après, deux expertises judiciaires accablantes, et de nombreux nouveaux problèmes... c'est comme si rien n'avait changé dans ma situation : si, je sais, et ils savent tous - proprio, agence, copropriété - que mon appartement n'est pas au norme, en plus qu'il est dangereux (en cas d'incendie)... On a même découvert que mon appart est un ancien bureau qui a été transformé en logement par la proprio dans les années 90 sans qu'elle n'en dise rien à personne (copropriété, syndic, impôts)... Et ces travaux ont été fait n'importe comment en plus... Comment désormais qualifier cette étrange situation où je me retrouve ? Et je dois continuer à payer mon loyer... Et en plus probablement lancer une nouvelle procédure pour forcer ma proprio à faire les travaux de remise aux normes (bon, il y a en a pour 40000 euros...) ! Et de voir Foncia qui encaisse toujours imperturbablement mon loyer, sans rien trouver a y redire et sans même avoir eu un mots d'excuse pour ses manquements... A suivre...

Écrit par : Erwan Corre | 08/02/2011

Hello, Ton article semble être assez approprié ainsi il explique totalement le thème. J’apprécie beaucoup la simplicité des éclaircissements au sujet pour les différents sujets évoqués. Je ne pensais à trouver une explication si rigoureuse, et la majorité des réponses postés sur votre blog ont solution à l'essentiel de mes interrogations à propos de ce point. assez facilement qu’il est intéressant ujours plus les mentalités sur ce point et je reste très de l'enthousiasme que cela peut donner. J'attends avec hâte votre article suivant, qui je , sera probablement davantage plaisant. Souhaitant vous lire rapidement. Cordialement.

Écrit par : Emmanuelle | 25/05/2011

Oui, et tout n'est pas bouclé... Prochaine audience... le 12 janvier 2012... mais ce ne sera pas encore pour le verdict... Depuis, j'ai reçu mon congé officiel pour le 20 juillet 2012 car la proprio vend... à la ville de Rennes... pour démolition et laisser la place propre pour le futur métro... Bref, au final, je me demande si je ne vais faire comme nos grands hommes qui depuis quelques temps dégainent l'arme "ultime" : la QPC... pour faire valoir mon droit à une justice dans "un délais raisonnable"...

Écrit par : Erwan Corre | 27/10/2011

Monsieur le Maire. Jusqu'à ce jour nous n'avions jamais entendu parler de vous et aujourd'hui non seulement vous faites la une des quoditiens de votre région, mais vous êtes sur tout le réseau facebook qui de près ou de loin s'intéresse aux animaux. Qu'avez-vous voulu prouver, Monsieur le Maire ? cherchiez vous à faire parler de vous ??? si tel est le cas je dois vous dire que ce n'est pas à votre avantage, tant il est facile de s'attaquer à plus faible que soit. Bien entendu nous vous demandons de bien vouloir rendre ces animaux à leurs propriétaires et compte tenu de leur précarité, à vos frais cela s'entend.Si vous voulez agir pour la cause animale, nous avons beaucoup à vous proposer, sans ordre de priorité, les usines à chiots, certains élevages munis des autorisations municipales et préfectorales, les élevages des animaux de fourrure, tués dans des conditions de crauté inimaginables, les animaux sauvages utilisés comme clowns dans les cirques et plus loin encore les animaux sauvages, tels les tigres, les femelles orangs outans utilisées à des fins sexuelles, mais oui..., les éléphants, les ours, les chevaux, pour revenir en France, les HALLAL par exemple etc.. etc... les causes ne manquent pas, Monsieur le Maire. Alors laissez en paix les animaux heureux. Merci de bien vouloir agir pour rendre ces chiens à leurs propriétaires, vous y gagnerez Monsieur le Maire en humanité, et en popularité. Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mes salutations distinguées. Claudie CERDA-RIVIERE

Écrit par : RIVIERE | 05/07/2012

Monsieur le Maire. Jusqu'à ce jour nous n'avions jamais entendu parler de vous et aujourd'hui non seulement vous faites la une des quoditiens de votre région, mais vous êtes sur tout le réseau facebook qui de près ou de loin s'intéresse aux animaux. Qu'avez-vous voulu prouver, Monsieur le Maire ? cherchiez vous à faire parler de vous ??? si tel est le cas je dois vous dire que ce n'est pas à votre avantage, tant il est facile de s'attaquer à plus faible que soit. Bien entendu nous vous demandons de bien vouloir rendre ces animaux à leurs propriétaires et compte tenu de leur précarité, à vos frais cela s'entend.Si vous voulez agir pour la cause animale, nous avons beaucoup à vous proposer, sans ordre de priorité, les usines à chiots, certains élevages munis des autorisations municipales et préfectorales, les élevages des animaux de fourrure, tués dans des conditions de crauté inimaginables, les animaux sauvages utilisés comme clowns dans les cirques et plus loin encore les animaux sauvages, tels les tigres, les femelles orangs outans utilisées à des fins sexuelles, mais oui..., les éléphants, les ours, les chevaux, pour revenir en France, les HALLAL par exemple etc.. etc... les causes ne manquent pas, Monsieur le Maire. Alors laissez en paix les animaux heureux. Merci de bien vouloir agir pour rendre ces chiens à leurs propriétaires, vous y gagnerez Monsieur le Maire en humanité, et en popularité. Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mes salutations distinguées. Claudie CERDA-RIVIERE

Écrit par : RIVIERE | 05/07/2012

Monsieur le Maire. Jusqu'à ce jour nous n'avions jamais entendu parler de vous et aujourd'hui non seulement vous faites la une des quoditiens de votre région, mais vous êtes sur tout le réseau facebook qui de près ou de loin s'intéresse aux animaux. Qu'avez-vous voulu prouver, Monsieur le Maire ? cherchiez vous à faire parler de vous ??? si tel est le cas je dois vous dire que ce n'est pas à votre avantage, tant il est facile de s'attaquer à plus faible que soit. Bien entendu nous vous demandons de bien vouloir rendre ces animaux à leurs propriétaires et compte tenu de leur précarité, à vos frais cela s'entend.Si vous voulez agir pour la cause animale, nous avons beaucoup à vous proposer, sans ordre de priorité, les usines à chiots, certains élevages munis des autorisations municipales et préfectorales, les élevages des animaux de fourrure, tués dans des conditions de crauté inimaginables, les animaux sauvages utilisés comme clowns dans les cirques et plus loin encore les animaux sauvages, tels les tigres, les femelles orangs outans utilisées à des fins sexuelles, mais oui..., les éléphants, les ours, les chevaux, pour revenir en France, les HALLAL par exemple etc.. etc... les causes ne manquent pas, Monsieur le Maire. Alors laissez en paix les animaux heureux. Merci de bien vouloir agir pour rendre ces chiens à leurs propriétaires, vous y gagnerez Monsieur le Maire en humanité, et en popularité. Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mes salutations distinguées. Claudie CERDA-RIVIERE

Écrit par : RIVIERE | 05/07/2012

MOnsieur le Maire,

En tant que mère de famille ),qui travaille à temps complet, j'en ai un peu marre de passer les vacances sur le balcon de mon logement hlm à Villejean parce que je ne peux pas partir en vacances ! les impots locaux pour un hlm qui date des années 1960 et sans ascenseur (je suis au 4ème étage) s'élève pour moi à presque 500 EUROS ! c'est une vraie panique ! Je paye les cartes de bus pour moi et mes deux garçons, soit trois abonnements sans aucun dégrèvement ! Avec un salaire de 1150 euros par mois et une pension alimentaire de 250 euros, comment voulez vous que je paye tout au maximum : pas de bon caf pour la colo (750 euros), zéro dégrèvement sur les cates de bus, plus les moyens d'avoir une voiture ! Mutuelle pour moi et mes deux garçons etc..... C'est beaucoup trop de charges ! Je me deamnde pourquoi je travaille. Je ne peux rien me payer, ni m'offrir quoique ce soit, ni metre d'argent de côté pour la retraite (j'espère ne pas y arriver pour tout vous dire !!!) Mes parents habitent loin et sont agés mais avez vous connaissance des prix de billets de train ? Je n'ai pas la santé pour prendre deux boulots et m'occuper de mes garçons qui sont ados et à cet age les frais sont élevés, on ne peut pas les marginaliser en les privant de tout !!! Je trouve beaucoup d'injustice quand je vois le décalage entre ce que je paye et mon niveau de vie minable et d'autres personnes qui ont moins de revenus et pourtant qui ont accès à plus de loisirs ou vacances. entre les impots locaux et les cartes de bus, rien n'est démocratique et je ne vois pas de changement avec un gouvernement de gauche !. Une fois tout payé, il reste 350 euros pour vivre à trois par mois et je travaille à temps complet, je sais pas si j'aurai la force de continuer.....
Ce n'est pas normal qu'on est plus d'aide sur les impots locaux ou les cartes de bus (au moins une réduction), je trouve aussi que le SMIC étant si dévalorisé il ne pousse pas à la consommation mais à la restriction totale. Je n'ai pas l'impression de vivre mais de survivre et cela déjà depuis plusieurs années ! pourtant je travaille depuis plusieurs années aussi !!!

Je reste à votre disposition pour plus de précisions si vous le souhaitez
Cordialement,
F. MAZZOLENI

Écrit par : MAZZOLENI | 02/07/2013

Je vous approuve pour votre paragraphe. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez

Écrit par : serrurier paris 3 | 21/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu