195959

Avertir le modérateur

22/09/2012

primaire , danger!

nous ne sommes pas habitues aux primaires en matiere de politique car jusqu'ici le systeme français designait logiquement un candidat. il tirait sa ligitimite de son parti en etant le leader inconteste...l'evolution est venue de la gauche qui a organise la premiere primaire pour l'election presidentielle. j'avoue que j'etais pour ma part assez passionnne par l'experience . aux etats unis , les primaires sont courantes et meurtrieres. les discours des candidats sont particulierement durs les uns envers les autres.. on se souvient de quelques tirades de la cndidate clinton envers le candidat obama. mais les etats unis sont habitues a ce genre de pratique et surtout il y a la tradition du winner et meme le culte de la victoire. les choses ont differentes en france, puisque deja un candidat peut se presenter puis se representer et meme se representer sans que l'opinion public n'y trouve rien a redire. les primaires sociaslistes se sont globalement plutot bien passees. quelques petites phrases mais rien de grave et de definitif... le "quand c'est flou il y a un loup " vaut peut etre a martine aubry une place au gouvernement mais la voulait elle vraiment ? . les appetits sont plus importantes a droite. d'abord le parti. car celui qui a le parti a une couverture mediatique et l'argent du parti. meme si l'UMP n'est pas au mieux de sa forme, il y a de l'argent. le duel coppe-fillon ou fillon coppe pour ne vexer personne , demontre deja les ambitions en presence. mais a l'heure de la primaire, combien vont ils etre et sur quel ton va se passer l'avant primaire et la primaire.combien se rasent le matin en s'imaginant president de la republique francaise et combien regrette de ne pas avoir de barbe mais y pensent quand meme. j'entends par là, que quelques femmes sont aussi au taquet dans la course. mais en matiere de primaires, il faut convaincre sans trop tirer a boulet rouge sur ses adversaires et là, c'est un exercice difficile a gerer. l'apprentissage risque fort d'etre violent. si les socialistes ont su a un moment faire une primaire tres honorable malgre une forte vague anti sarkozy dans l'opinion public qui mettait donc le futur candidat en bonne position pour diriger le pays, qu'en sera t'il dans 3 ans du cote de l'UMP. a moins que sarkozy tente le retour mais là aussi, si c'etait le cas , il y a trop d'attente pour 2017 pour laisser le looser venir jouer les troubles-fetes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu