195959

Avertir le modérateur

23/06/2014

pas trop les moyens d'agir.

la capitalisme d'etat revient en france. comment general electric va supporter un actionnaire aussi encombrant que l'etat français. sous n'importe quel regime , les grosses boites americaines et GE en fait partie , ne comprennent pas les strategies deployees par les etats quand on parle affaire. le montage avec GE pour alstom est precaire et le restera. il sauve a court terme quelques milliers d'emplois, il ecarte la solution europeenne et probablement que l'allemagne nous en tiendra rigueur mais en aucun cas , il perenise l'emploi et l'entreprise dans l'hexagone. mais comment peut il en etre autrement ? c'est sans doute pas la meilleure solution mais c'est la moins mauvaise pour la france. une france riche de quelques milliards aurait pu nationalisr alstom pour mieux ensuite le revendre. mais nous n'avons pas d'argent en caisse, peu de possibilite pour emprunter encore et toujours ( politiquement surtout sinon la ligne de credit française est bonne) et donc une marge de manoeuvre courte. c'etait GE ou siemens , mais rien d'autre. comme quoi notre capitalisme a ses limites . les potentiels manoeuvriers financiers sont prevenus , la france defendra ses avoirs mais sans moyens , ce qui peut ressembler a une ligne maginot des temps modernes.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu