195959

Avertir le modérateur

16/04/2015

a mediter.

quand l'euro est cher nos entreprises s'essouflent sur le marche mondial et nos produits se vendent difficilement.. quand l'euro est bas comme aujourd'hui, c'est les etrangers qui achetent nos entreprises . pas de bol!!!!

une chose est sure par contre, nos conglomérats sont en position difficile en cas d'OPA alors que les entreprises familiales résistent mieux.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu