195959

Avertir le modérateur

29/12/2010

finir l'année comme on peut.

petit bemol dans les chiffres français... moins de croissance que prevue, encore plus de choleurs que prevus , bref , on ne peut pas dire que la crise est reelelement derrriere nous, que les changements voulus par le pouvoir donnent des resultats psitifs , bref , la situation devient peu apeu plus complique. 2010 , sorti de crise non, année compliquée qui nous emmene droit vers une autre année de rebond possible , 2011 doit amorcer une vraie reprise , des inversions de tendances nettes et surtout durables sinon cela sera tres difficile de croire que le pouvoir en place detient la solution a nos problemes. et n'allez pas croire que cela aurait ete pire si rien n'avait ete fait, c'est facile a dire impossible  aprouver. cet argument dont a mon sens, les politiques vont abuser des le debut de la campagne electorale ne fait pas avancer les choses et denote surtout un manque d'arguments probants

28/12/2010

ingenico , societe sensible !!!!

un fait curieux s'est passe la semaine derniere en bourse, reflet de bizarrerie de notre facon a nous français de gerer l'economie. la societe ingenico a du faire suspendre sa cotation parce qu'une offre etait faite et quelques heures plus tard , sans que l'acheteur potentiel soit clairement idendite meme si on pressent un americain, le gouvernement annonce que la societe ingenico est une societe sensible et donc il met son veto par l'intermediaire de la societe safran qui detient elle meme des parts dans ingenico. je sais c'est chiant a comprendre mais les choses vont devenir plus claires... si une societe est cotée en bourse,c'est pour respecter les regles de la bourse. je ne dis pas que c'est regles sont bonnes ou mauvaises mais en tout cas, on doit les appliquer , si'y tenir si on est sur le marche. les actionnaires d'ingenico viennent donc de comprendre que la societe ne sera jamais ou presque jamais, opeable puisque le gouvernement la classe comme sensible. mais si elle est sensible cette societe, que fait elle en bourse ? que le gouvernement l'achete et la retire du marche ou que le gouvernement dise clairement a haute voix, la liste des societes non opeables . la liste des societes dites sensibles qu'il ne veut pas voir partir ailleurs. j'y fais souvent allusion, notre economie a besoin de'actionnaires français, a besoin de gens riches qui soient proprietaires d'entreprises françaises. que les actionnaires français soient fortscar aujourd'hui plus de la moitie des entreprises françaises appartiennet a des etrangers . la meilleure chose que mon amour de nicolas ait decide un jour c'est de permettre un credit d'impot a toutes personnes qui payent ISF si il y a aide a la creation d'entreprise .voila une solidarite productive et intelligente. il y a quelques semaines, on entendait partout que les français etaient nuls en economie. oui surement, nos politiques aussi probablement d'ailleurs. il ne faut pas necessairement faire des français des economistes acharnés mais des gens qui en tout cas prennent conscience que d'etre actionnaire n'est pas la tare la mieux partager dans les autres pays du globe. on a besoin d'un petit capitalisme fort, de salaries actionnaires de leur propre boite par exemple  , on a besoin de conquerir nos entreprises afin de conserver et de servir nos interets. visiblement le gouvernement n'a pas compris cela et n'applique pas lui meme les regles elementaires a la bonne marche . en bourse, il y a dans certaines circonstances une prime sur le prix de l'action si l'entreprise peut ou pas etre opeable. l'actionnaire de base doit donc savoir celles pour qui le gouvernement a declare mettre cette prime a zero et celles pour qui il laissera faire librement les choses. si le gouvernement pense que ingenico doit rester avec des capitaux français, encore qu'il faudrait là deja y regarder de pres , alors ou il etablit et communique sa liste afin que les choses soient claires pour tous et toutes.la transparence doit etre de mise mais c'est vrai que là, on l'est de moins en moins .

25/12/2010

fin de la prime a la casse debut des ennuis

l'automobile c'est un peu la tarte a la creme de l'industrie française...anciennes grosses boites , plus du tout gros employeurs , pas creatrice d'emploi, quasiment tout le temps beneficiants de credit d'impots, de prime a la casse , d'aide en tout genre et comme le prix d'une voiture est important, plutot tres favorable dans le chiffre de la consommation des menages sauf ... sauf quand les primes a la casse cessent et se sera le cas des janvier 2011. on va encore livrer les commandes passées en decembre mais apres la triste realite va surgir et l'etat va sans doute se sentir obliger de soutenir sous une forme nouvelle une industrie en decroissante depuis des lustres ou laisser les chiffres descendre en subissant les consequences. ce milieu automobile , important dans les annees 50-60 et meme 70 subit la concurrence etrangere et souvent pas a son avantage, subit des problemes de couts, de delocalisation, maintenant des problemes de futurs changements d'energies mais, on peut quand meme voir que certains etrangers se debrouillent souvent mieux que nos deux français , mais sans etre bases dans des marches a main d'oeuvre a bon marche, il suffit de voir le groupe WV , pour comprendre le fosse qui peut exister entre un industriel allemand et nos renault et peugeot, veritables petits gaulois encercles par l'ennemi et cherchant les breches .... et dans l'electrique marche futur pour l'instant balbutiant, nos deux francais ne sont pas non plus les mieux partis mais sachant quand meme que là, le marche est loin d'etre parfaitement defini. enfin, en tout cas, si vous possedez quelques actions peugeot , renault ou autres dependant directements des commandes de l'automobile, il est vraiment temps de passer un ordre de vente des janvier ou fevrier.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu