195959

Avertir le modérateur

30/11/2012

privatisation temporaire, oui...

nationaliser pour mieux revendre ensuite, on ne peut que etre d'accord a condition que le prix engage soir juste et que la revente se fasse dans des conditions de benefice pour l'etat. quand mital est arrive en france , il avait plein de gros et bons projets mais il prenait en main une entreprise, concurrente des siennes et donc il prenait le controle d'un concurrent. parfois , economiquement, acheter la concurrence , c'est aussi mieux maitriser le marche et globalement c'est la tactique de mital. en reduisant sa production en france, il sait parfaitement que sa position provoquera une hausse sur le marche et qu'il en profitera sur des sites plus rentable. perdre, 1 milliard d'un cote pour mieux en gagner 2 ailleurs. la ou les marges sont plus confortable, les syndicats inexistant et la loi plus complaisante. que l'etat intervienne dans ce sens , est plutot tres acceptable, a charge pour lui de retrouver un repreneur dans un delai court... de toute facon, le probleme social est a la charge du contribuable.. si mital ferme, c'est l'etat qui devra payer les chomeurs . l'etat americain en prenant a bras le corps la crise automobile a permis a une grosse entreprise de  traverser l'orage, se rearmer puis repartir.. l'etat joue alors un role que l'on peut attendre de lui, si et seulement si , il n'a pas vocation a rester et si il remet en ordre une entreprise au profit de l'emploi. apres les cris de la patronne des patrons n'a que peu d'importance. le signal d'avoir une gestion ferme est un bon critere politique surtout dans une periode tourmentée. on a beaucoup investi dans les banques au moment de la crise, sans aucune mise en place d'administrateur , ce qui par contre est un paradoxe car autant il peut etre legitime d'aider une entreprise en difficulte autant il est sain et bon de verifier que les aides vont aux bons endroits. seul la presence d'un administrateur garanti cela.

27/11/2012

une sortie, pas si evidente.

revotons!!! la ou juppe semblait avoir echoue, l'ancien president sorti de retraite , lance l'idee d'un revote... c'est curieux de la part d'un personnage dont le resultat des elections n'a guere d'importance du moins quand il est en fonction. mais sarko dit et les petits plient... enfin plient, on va attendre...car ce second vote peut surtout aneantir defitivement l'un des deux. imaginons que coppe gagne avec 2000 voies d'avance... fillon restera le petit roquet pretentieux qui n'admet pas sa defaite et on peut imaginer alors une fin de carriere proche. a l'inverse, imaginons que fillon remporte la presidence meme avec 500 voies , coppe passe et se fait confirmer comme un tricheur et sa carriere pour le compte sera aussi bien compromise. le revote, va aussi couter cher, prendre du temps, et il y a dans quelques mois les municipales . le revote n'est pas la plus simple des solutions meme si a priori , elle semble assez logique. la mise en place cette fois va etre encore plus meticuleuse. chaque camp sera surementt sur les nerfs... mais comment sortir par le haut autrement?

il parait difficle aujourd'hui mais aussi demain d'envisager que les deux camps vont collaborer loyalement l'un envers l'autre. les couteaux sont sortis et si certains seront rapidement dans un etat d'esprit correct d'autres vont surement garder une rencoeur envers le camp adverse. l'UMP pas mort , en facade on peut y songer mais presque 10 jours de conflit laissent des traces permanentes.   

24/11/2012

la guerre des gangs.

cette semaine, au reveil, j'allume l'ipad pour savoir ou en est l'affaire de l'election du president de l'UMP... ce grand moment de democratie que le monde entier devait nous envier.deja je trouvais curieux que le debat entre les deux candidats soit relayer par une chaine de tele , mais parfois je me dis que ce genre de programme ne coute pas cher et que le president du service public comme des chaines prives s'accorde une soiree cheap... certes avec une audiance cheap .. mais budget oblige, faut faire des economies..nos deux pretendants eux meme etaient a la hauteur de l'evenement, tres cheap...le melodrame, remake de dallas et de l'enquete corse, debut le dimanche soir. sabordage politique? on imagine mal au debut du week end au deferlement de haine qui allait venir. car il y a de la haine.... coppe avait trouve une formule pour signifier qu'il y avait de legeres differences entre lui et fillon mais qu'apres le vote ( et son election bien sur) les deux ( surtout l'autre) serait ensemble uni comme les doigts de la main...c'etait oublier le baron empain qui vit bien avec une phalange en moins comme le boucher de ma mere , monsieur fruneau qui avait laisse un bout d'auriculaire sous le hachoir ce qui ne l'empechait pas le bougre, de sauvagement escroquer les cheveux bleus du quartier en lancant sa viande sur le plateau afin que l'aiguille glisse vers 750 g au lieu des 580 quand le choc etait absorbe...mais laissons fruneau boucher-voleur et revenons a nos deux pretendant au trone UMP... chacun triche lance un depute comme si c'tait la mormalitude d'arriver aux points de vote avec 50 bulletins et 35 procurations... plus rien ne semble etonne un UMPeiste de base... fillon traite meme la bande d'en face de mafiat... c'est west side story , la guerre des gangs..coppe a meme vu un petit qui rentrait de l'ecole se faire retirer sa kalachnkov sous pretexte que l'on ne tire plus pendant la treve israelo-palestinienne..je le dis tout net , on regrette le temps de pasqua qui avait les resutats de tous les elections du septennat dans sa poche mais qui lui au moins avait une tete de truand alors que nos deux comperes là, ont des tronches de cadres dirigeants qui attendent l'opa du concurrent pour enfin etre reconnu a leur juste valeur. c'est deux là, sont des brimes de nicolas. un , a endure pendant 5 ans d'etre dans l'ombre ( petite ombre) du chef en esperant qu'un jour il le laisserait s'exprimer et l'autre reve depuis 5 ans de prendre le costume en defaisant uniquement les ourlets. imaginer la haine engendree par une telle situation. devenir l'elu a la place de l'autre. detenir le parti, c'est dispose du fric, des combines, du fichier des vivants comme des morts , c'est avoir l'imprimante pour faire des procurations, c'est le pied...alors qu'un peigne cul de la sarthe vienne enlever tout cela a une gros pretentieux de banlieu...c'est quasi la guerre. et quand je pense que les deux nous expliquaient en 2008 que le casse toi pauvre con etait une expression familiere....ben voila le resultat...on a l'opposition qu'on merite.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu